Katadyn Group

Ueli Steck, alpiniste de l'extrême et grimpeur solitaire, parle de ses expériences avec Peronin

« Lorsque l’on fait de l’escalade, on a toujours tendance à ne pas manger ni boire assez. La conséquence est que les réserves en glycogène sont complètement vidées et que la récupération dure plus longtemps. Lors de mes ascensions speed, j’ai veillé pour la première fois à boire beaucoup d’eau et à prendre de l’énergie en permanence. Résultat : arrivé en fin de parcours, je n’ai quasiment pas eu de baisse de régime. Depuis le record sur l’Eiger, je veille durant l’effort, à prendre régulièrement de l’énergie et à boire de l’eau. Je peux ainsi éviter le sentiment d’être « vidé de toute énergie » et le lendemain, mon corps est moins épuisé. Tout particulièrement dans l’Himalaya où je dois rester performant plusieurs jours d'affilée, c'est crucial. 

Peronin est le complément idéal aux barres et aux gels. Peronin est vite assimilé et libère l’énergie exploitable. Le fait de pouvoir absorber un demi litre de boisson à 400 kcal m’aide à combler mon déficit en calories. Avec son nouveau goût à l’orange, Peronin convient également comme boisson pour sportifs durant l'effort. La boisson lactée à la vanille est un complément parfait pour absorber des calories en soirée dans le bivouac en toute simplicité et rapidement. C’est précisément à plus de 7000 mètres d’altitude que le manque d’appétit intervient et que la consommation de Peronin est idéale. J’utilise la boisson lactée à la vanille le matin pour un petit-déjeuner rapide dans mon sac de couchage et puis le soir, pour calmer ma grande faim dès que je me retrouve dans mon sac de couchage. Pour quand je suis en route, l’orange est mon parfum préféré. »